Rechercher

De la moutarde à Bordeaux ?

Saviez-vous qu’on cultive de la moutarde dans le petit quartier de Lissandre, à deux pas du vieux Lormont.. ? Et non, on ne détrônera jamais la ville de Dijon ! Ici on parle d’une autre variété de moutarde !


La moutarde Osaka.


Photo Léo Coulongeat @erisphere

Cette moutarde qui nous vient de Chine est une plante bisannuelle (qui se cultive donc deux fois par an). Elle est originaire des zones maritimes de la Chine, de la Corée mais aussi du Japon. De ce côté du monde, on consomme beaucoup de légumes et on apprécie cette plante crue ou cuisinée ; les occidentaux l’apprécient pour son goût moutardé, sans le piquant qui va avec.


Voici donc un autre produit japonais qui se plaît dans la ferme !


Dotée de grandes feuilles vertes ou mauves, semblable à de la laitue, la moutarde d’Osaka se consomme en salade, à la vapeur avec des œufs brouillés par exemple. Astuce de chef ! Certains l'utilisent comme équivalent au wasabi dans la réalisation des makis !


On la récolte en général au stade des jeunes pousses, lorsque les feuilles sont douces et leur goût légèrement relevé… Elles sont idéales pour réaliser des woks, mais aussi pour faire un poisson en papillote, pour le relever par exemple.


C’est le parfait allié de notre mesclun, auquel il vient ajouter une note originale tout en relevant ses arômes : une salade idéale pour accompagner tous vos petits plats d’automne.


Toujours cultivée sans produits phytosanitaires, triée à la main, notre moutarde nage dans l’eau mais surtout dans le bonheur.


Elle est disponible au prix de 1,90€ / 100g sur la boutique en ligne, c’est le moment de le goûter !


N’hésitez pas vous aussi à nous partager vos réalisations moutardées (ou pas) !


0 commentaire

Posts récents

Voir tout